[#lecteur_auteur] Le Remor

Chers lecteurs, voici le troisième article de la série #lecteur_auteur ! Youpi ! Je suis tellement contente, car jusqu’à fin décembre vous aurez encore des articles. Le projet pour ce deuxième semestre de 2015 a du succès !

Aujourd’hui, il s’agit d’Antoine, un vrai gourmand, qui vous partage son expérience du Remor, café-glacier toujours bondé, été comme hiver !

Merci à lui de suivre mon blog depuis les débuts et d’avoir proposé de participer au projet #lecteur_auteur !

Pour en découvrir plus sur le concept du #lecteur_auteur, cliquez ici.

#lecteur_auteur

Bonne lecture de l’article !


 

Le Remor est un café-restaurant connu des guides touristiques comme de la gauche semi-alternative si présente autour de la Plaine de Plainpalais. Je ne blâmerai pas ceux qui le trouvent prétentieux, touristique ou trop « bobo ». Je perçois sans peine les traits fondamentaux de cet endroit qui pourraient générer à son encontre des sentiments négatifs voir, hostiles.

Oui, la foule qui la fréquente semble pompeuse : ceux qui dessinent nonchalamment sur une table posent chaque trait de fusain comme si leur brouillon était destiné au Louvre, ceux qui lisent affichent non sans arrogance le titre des Frères Karamazov, parfois même dans le russe original (histoire vécue). Et ces importants côtoient effectivement certains touristes guidés par le Routard ou un concurrent. Et je conçois sans autre que quand on est, comme moi, un heureux cestundetailsien, fiers de connaître les meilleurs recoins cachés de notre vieux canton, on ressent comme un pincement au cœur lorsqu’on enfreint ce commandement caché, mais ô combien important pour notre religieux snobisme : « Les endroits touristiques tu ne fréquenteras point ».

Mais on aurait tort de se draper dans notre fierté d’original et de laisser notre raffinement nous priver des plaisirs du Remor. À force de clichés, l’endroit est devenu charmant, presque touchant. Mieux encore, il déborde d’une énergie créative qui peut enivrer les sensibles et se contentera de titiller les plus stoïques. Boire un bon jus de fruits ou un thé, partager une conversation plaisante, refaire le monde avec prétention, toutes ces activités simples mais agréables prennent une dimension nouvelle lorsqu’elles sont partagées tacitement avec l’entièreté d’une clientèle prétentieuse peut-être, mais artistique, créative, en un mot : vivante.

Sur une note plus pragmatique, le Remor est un des rares endroits où l’on peut savourer un bon thé à un prix abordable (6chf), servis dans un très joli service à l’ancienne. Attention cependant à trouver la bonne section de la carte (thé en portion), car l’autre ne sert que du Lipton et autres simplicités plébéiennes. Dans la même note, des délicieux cocktails de fruits (un peu chers cependant) sont proposés pour ceux d’entres nous aux goûts colorés. De manière générale, un avantage du Remor est que, pour boire un verre, on peut inviter n’importe qui et il devrait trouver de quoi satisfaire sa fantaisie (bière, alcool raffiné et, comme discuté, une grande variété de boissons non-alcoolisées originales).

Pour la nourriture, une cuisine permanente offre des snacks classiques (paninis et autres) et la cuisine du midi offre une variété de possibilités, classiques, mais toujours correctes. Je recommande particulièrement le burger qui, dans le genre burger « mou », est un des meilleurs de la ville.

Niveau décoration, l’endroit est simplement charment. Classique sans être rétro, on se sent dans un bon film français (entité si rare) et, même lorsque l’endroit est presque plein, on peut trouver un coin confortable et semi isolé. Dehors, une terrasse sur la rue offre de nombreuses possibilités de prendre l’air, malheureusement un peu proche de la route (à noter qu’on l’oublie bien vite). Enfin, cerise sur le gâteau : les murs affichent souvent des collections d’artistes plus ou moins amateurs et revenir régulièrement pourrait se justifier par simple curiosité artistique.

Enfin, seule fausse note, si tout dans le Remor rappelle charme des bistrots parisiens, certains serveurs poussent l’authenticité jusqu’à être aussi antipathiques et inefficaces que leurs équivalents dans la capitale hexagonale.

Pour conclure les obligatoires photos, même si je crains que mon œil photographique soit un insulte à la qualité générale des clichés trouvés sur ce blog.

#Lecteur_Auteur www.cestundetailmais.com Le Remor #Lecteur_Auteur www.cestundetailmais.com Le Remor

 

♥ Concept #lecteur_auteur

  • Site du Remor
  • Adresse : Place du Cirque 3, 1204 Genève
  • Téléphone :022 328 12 70
  • Horaires d’ouverture : Lundi au dimanche : 12:00 – 00:00

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *