HOLY COW, FAST-FOOD

Moi, j’aime bien Holy Cow. Et oui, je trouve génial ces petites sociétés suisses qui réussissent et qui n’abandonnent pas face aux vieux de la vieille qui ont leur place depuis des décennies.

Comme vous le savez, nous sommes assez pauvres en Suisse romande concernant les fast-foods. Certes, nous vivons très bien sans, mais il faut bien l’admettre, c’est quand même pratique de pouvoir se faire un « resto » sur le pouce quand on n’a pas envie de faire à manger ou qu’on a juste un temps à tuer avant un ciné, ou autre. Que ce soit à Edinburgh, Bruxelles, Paris, Londres ou Singapour, j’ai pu constater une flopée de choix au niveau des fast-foods en tout genre (mexicains, burgers, asiat., vegan/bio/bobo/local, etc.) et j’avoue, cela me manque. C’est juste une forme de diversité qui me plait énormément.

Mon opinion personnelle sur Holy Cow (à Genève)

Voici quelques points qui représentent bien mon opinion. Cela reste bien sûr très personnel et concerne les restaurants à Genève (Plainpalais et gare Cornavin) !

Les +

* les sirops
* le grand choix des burgers et leurs goûts
* la rapidité du service
* les proportions
* la carte « membre »
* le cadre
* le service dans un panier
* les burgers sont bien costauds
* origine Suisse des produits

Les –

* très vite trop bruyant (mais je suis une calme, c’est pour cela)
* ressortir et sentir la friture
* le personnel pas toujours très sympathique
* les terrasses
* pas assez de diversité dans les sirops (ou alors changer régulièrement)

Conclusion

Je recommande Holy Cow pour ce que c’est : un fast-food qui propose un large choix de burgers accompagnés de frites. Les prix restent assez corrects.

~ A bientôt sur www.cestundetailmais.com ~

Informations utiles :

  • Adresses à Genève : 
    • Rue de Carouge 14, 1205 Genève
    • Place Cornavin 22, 1201 Genève 
    • Autres adresses à Lausanne, Sion et Zürich, ainsi qu’en France
  • Horaires : 
    • dimanche au mardi 11h00 – 22h00
    • mercredi au samedi 11h00 – 23h00
  • Catégorie de prix : $
  • Site internet : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code